Pensée du 05 septembre : Pas foncièrement mauvais

JPA
Messages : 140
Inscription : 10 juil. 2020, 12:15

Pensée du 05 septembre : Pas foncièrement mauvais

Message par JPA » 05 sept. 2020, 01:01

Pas foncièrement mauvais
« Nous découvrons que nous n'avons pas un problème moral, mais une maladie. Nous étions gravement malades et non foncièrement mauvais. »
Texte de base, p. 20

*

Pour plusieurs d'entre nous, Narcotiques Anonymes était la réponse à une vieille énigme personnelle. Nous nous demandions pourquoi nous nous sentions toujours seuls, même au milieu de la foule; pourquoi nous faisions autant de choses insensées et autodestructrices; pourquoi nous avions une si piètre opinion de nous-mêmes aussi souvent; et comment notre vie était devenue un tel gâchis. Nous étions convaincus que nous étions foncièrement mauvais ou peut-être irrémédiablement fous.
Dans ces circonstances, ce fut un grand soulagement d'apprendre que nous étions atteints d'une maladie, la dépendance. C'était ça, la source de nos problèmes. Nous avons réalisé qu'une maladie pouvait être traitée. Et, si nous traitons notre maladie, nous pouvons commencer à nous rétablir.
Aujourd'hui, quand nous voyons des symptômes de notre maladie refaire surface dans notre vie, nous n'avons pas besoin de désespérer. Après tout, nous avons une maladie que l'on peut traiter et non un dilemme moral. Nous pouvons être reconnaissants de pouvoir nous rétablir de la maladie de la dépendance à travers l'application des Douze Étapes de N.A.

*

Juste pour aujourd’hui, je suis reconnaissant d'avoir une maladie qu'on peut traiter, et non un dilemme moral. Je continuerai à traiter la maladie de la dépendance en pratiquant le programme N.A.

Répondre